Traduction certifiée et officielle

Traduction certifiée et officielle (assermentée)

Le recours à la traduction certifiée réalisée par un traducteur assermenté est nécessaire lors de certaines démarches administratives, des appels d’offre, ou encore pour l’obtention d’un visa ou une autorisation d’implantation à l’étranger…

Ce genre de traduction officielle est réalisé par des traducteurs-experts assermentés auprès d’une Cour d’Appel ou auprès d’un le Tribunal de Grande Instance (TGI) en fonction de la destination de la traduction certifiée.

Le traducteur assermenté

Seul un traducteur assermenté est habilité à produire une traduction certifiée. Ces traducteurs-experts font partie d’une liste officielle d’experts juridiques établie et contrôlée par une commission spéciale qui siège dans les Cours d’Appel de France. Les traductions certifiées qu’ils réalisent sont reconnues par les tribunaux et les administrations françaises.

Notre agence, 2M Language Services, s’est dotée d’un réseau de traducteurs assermentés qui couvre de nombreuses combinaisons de langues afin de répondre à vos besoins.

tampon traduction certifiée - traducteur assermenté

Pourquoi ai-je besoin d'une traduction certifiée ?

Principalement, si vous avez besoin de traduire un document officiel à des fins administratives ou juridiques. Il vous faut dans ce cas une traduction certifiée réalisée par un traducteur assermenté afin que le document soit reconnu par l’instance avec laquelle vous avez affaire.

Une traduction assermentée est nécessaire pour tous les documents officiels. Voici quelques exemples :

  • Certificats de naissance
  • Certificats de mariage
  • Certificats de décès
  • Diplômes
  • Contrats
  • Ordonnances de divorce
  • Certificats de capacité matrimoniale
  • Extraits de casier judiciaire
  • Permis de conduire
  • Relevés bancaires
  • Attestation d’assurance
  • Passeports / cartes d’identité

Traduction certifiée destinée à un pays étranger

Pour répondre à un appel d’offre ou pour réaliser une démarche administrative destinée à un pays étranger il faut faire légaliser la traduction par une Chambre de Commerce, le ministère des Affaires Étrangères ou par un consulat. Il est parfois même nécessaire d’y apposer une Apostille selon la convention de la Haye. Cela inclut également les cas dans lesquels la traduction est déjà visée par un traducteur certifié du pays cible ou selon les normes de celui-ci.

Votre document original est d’abord visé par une première autorité, traduit, puis la signature du traducteur assermenté est vérifiée. Enfin la traduction est légalisée en vue de sa production à l’étranger.

Étapes

Procédure
1) Document originalDocument original OU
copie certifiée conforme avec cachets et timbres OU
légalisé(e) par un notaire
2) Original légaliséDocument précédent accompagné d’une Apostille, ou d’un tampon de légalisation du Ministère des Affaires Etrangères
3) Traduction assermentéeTraduction réalisée par un traducteur assermenté
4) Traduction assermentée légaliséeTraduction accompagnée d’une Apostille du Palais de Justice, si le pays cible est signataire de la Convention de La Haye, ou d’un tampon du Ministère des Affaires Etrangères.
La légalisation de la signature permet d’indiquer que la signature du traducteur est véritable. Cette démarche peut être effectuée par une Chambre de Commerce, une mairie ou un notaire.

Ces démarches prennent du temps et ont un coût. Via notre réseau de traducteurs assermentés 2M, nous nous assurons de la certification de votre document. Nous restons également à votre disposition si vous avez la moindre question concernant le processus de légalisation de vos traductions.


Envoyez-nous vos documents et obtenez un devis rapide

Si votre traduction est destinée à un pays étranger, veuillez préciser le pays dans le champ « Instructions ».